rocbo menu

La Productique et sa Culture : Nouvelles Technologies


Il était une fois un petit bonhomme qui, ayant fait trop souvent l'école buissonnière, se trouva à quatorze ans embauché comme ouvrier spécialisé deuxième échelon (os2) au sein de l'entreprise Georges Klein. Vous savez, cette entreprise qui fabriquait les baies vitrées des autobus et du métro parisien, son heure de gloire ayant été la réalisation des baies du paquebot France. À quinze ans, le petit bonhomme retourna à l'école, au collège d'enseignement technique de la rue Barrault. CAP en poche, il fit une quatrième année afin de devenir fraiseur-mouliste : la mention complémentaire s'intitulait Fraiseur-mouliste 3M (Moule, Modèle et Maquette). Cette qualification me permettait de recevoir un salaire égal à celui d'un contremaître et me laissait libre du choix de mes méthodes de travail.
Après avoir travaillé dans le groupe Lockeed-Bendix-Stop puis chez Facom, je suis devenu professeur de l'enseignement technique, plus précisément maître auxilliaire afin, pensais-je, de transmettre mon savoir-faire.
Tout cela pour vous dire qu'actuellement un 3M, comme tous les anciens MOF (meilleur ouvrier de France) de l'industrie mécanique non reconvertis, serait tout juste bon à se présenter chez Pinder, Bouglione ou Gruss ...
Pour vous donner une petite idée, j'avais réalisé une maquette très réaliste de jauge-niveau d'huile pour camion à cabine basculante. Ce travail m'avais demandé près de deux mois avant de pouvoir livrer ce pur chef-d'œuvre. Le même résultat est obtenu en moins de quatre heures au moyen d'une imprimante 3D. Dois-je vous parler des machines à commande numérique ?
Mon savoir-faire de 3M est devenu une curiosité. Je ne me plains pas, je ne demande qu'une chose : que les machines que nous avons enfantées nous versent un revenu universel, que l'on fasse disparaître le concept de chômeur.

CAO/CFAO


À venir

CNMO


À venir

Métrologie


À venir

Stéréolithographie & Co

Page index

Les différents procédés :
- La stéréolithographie (SLA), impression 3D par traitement numérique de la lumière (DLP), technologie PolyJet, impression 3D à échelle nanoscopique (2PP), frittage sélectif par laser (SLS), frittage laser direct de métal (DMLS), fusion par faisceau d'électrons (EBM), agglomération de poudre par collage (3DP), technique FDM, encollage de papier (LOM )
Les logiciels de création et visualisation de fichiers
- Les fichiers : Additive Manufacturing File Format (AMF), Format de fichier de polygones (PLY), Standard pour l'échange de données de produit (STEP), Les fichiers STL, Fichier G-code, codes G et M, Formats CAO-DAO, CAD/CAM File Extensions
- Les logiciels de CAO/DAO : Art of Illusion, Blender, BrlCad, FreeCAD, SketchUp, de facettisation, de tranchage, de G-code, MakerWare, Meshlab, NetfabbBasic, ReplicatorG, Slic3r
Bibliographie
- L'impression 3D par Mathilde Berchon, l'impression 3D pour les nuls, imprimer en 3D avec la Makerbot
Neue Bauhaus, das schachspiel von Josef Hartwig, un sujet de fabrication
- le jeu d'echec de Josef Hartwig

Technologies diverses


À venir

 À quoi ressemblera une usine, demain ?


- Un article de l'Usine nouvelle par Frédéric Parisot







Hébergé par OVH