rocbo menu

La Productique et sa Culture : Imprimantes et scanners 3D




Quels critères pour choisir son imprimante 3D
Il existe aujourd'hui une petite dizaine de technologie d'impression 3D.
Pour les professionnels
- la Stéréolithographie (SLA)
- le frittage de poudre (SLS),
- le Modelage Multijet Projet,
- l'impression 3D couleurs.
Pour les particuliers
- le Dépot de Fil (FDM).

Conception mécanique (Mécanique générale, machines spéciales, auto, aéro, ...).
Le métier de la mécanique et de l'industrie dans le sens large du terme est très demandeur d'impression 3D.
Deux applications particulièrement utilisés : Le prototypage pour valider un concept, et la fabrication de pièces en petite série.
- Premier cas, permettre de valider une forme, un concept, avant de lancer un outillage de fabrication (Moule, gabarit de montage, ...).
- Second cas, pièce réelle utilisable dans son environnement. Très utilisée dans des métiers comme le médical, les petite séries ou l'électronique (carters type ABS).
Design industriel, packaging, produits de consommation...
Dès l'instant ou le paramètre visuel et/ou sensitif d'une conception est primordial, l'impression 3D de validation prend tout son sens. Utilisé dans le Packaging (Parfumerie, Grande consommtion, métier du luxe ...) les imprimantes 3D sont aujourd'hui capables d'imprimer en milliers couleurs des fichiers directement issus de la CAO (SolidWorks, SolidEdge, Catia, ProEngineer, Top Solid, Rhinoceros, ...).
Secteur médical (Prothesiste, chirurgie réparatrice, ...)
Utilisée derrière un outil de conception 3D (SolidWorks, SolidEdge, Catia, ProEngineer, Top Solid, Rhinoceros, ...) ou derriere un scanner 3D, l'impression 3D permet de répondre aux exigences médicales. Grâce à des imprimantes permettant d'imprimer des matériaux aux normes médicales, de nombreux praticiens, hopitaux ou entreprises spécialisées s'équipent.
Joaillerie, bijouterie, orfevrerie, ...
Il est facile de passer d'un logiciel de CAO de conception de bijoux (SolidWorks, Rhino...), directement aux modèles de coulée de production de haute qualité ou des modèles de présentation. La chaine numérique CAO-Impression3D permet de gagner un temps précieux, notamment dans les phase de modification de validation ou d'adaptation.
Architecture, maquettistes, ingenierie, ...
Architectes, ingénieurs et entreprises du bâtiment utilisent les imprimantes 3D dans plusieurs cas : Maquettes d'études, maquettes de concours, maquette de présentation... En fonctions des besoins les imprimantes utilisées peuvent varier (Impression blanche dans la majoritée des cas pour les concours et études, les imprimantes couleurs sont plus utilisées dans le domaine de l'ingeniérie). Les maquettes d'études sont utilisées par les cabinets pour valider les concepts pendant la phase d'étude. Les maquettes de concours sont souvent réalisées par des maquettiste dont c'est le métier. L'impression 3D va permettre dans ce cas de réaliser rapidement des sous-ensemble de cette maquette.
Fonderie et moule
Les modèles maîtres et les moules sont utilisés sur le court terme ou comme outils jetables à faible volume de production. Grâce aux techniques de moule à cire perdue  ou de moule silicone, vous avez la possibilités de créer dans n'importe quel matériaux une pièce impossible à usiner.

Les technologies d'impression 3D regroupent de nombreuses solutions. Les prix peuvent aller de 1000€ à plus de 500 000 € en fonction de la taille d'impression de la capacité de production et de la précision désirée.




Matériels


Imprimantes 3D pour particuliers



Les imprimantes 3D RepRap
Achat d’une imprimante 3D, que choisir ?


Imprimantes 3D pour professionnels



Différents procédés d'impression 3D


Matières premières



Matières premières pour l'impression 3D
Recycler, produire ses filaments


Scanners



Scanners 3D
Scanner 3D avec le capteur Kinect Xbox 360
Le smartphone, un scanner 3D ?













Hébergé par OVH