rocbo menu



Henri Cartier-Bresson, 241 rue de Vaugirard


Henri Cartier-Bresson (né le 22 août 1908 à Chanteloup en Brie et mort le 3 août 2004 à Montjustin dans les Alpes-de-Haute-Provence) est un photographe humaniste français.
Cartier-Bresson apprend la peinture avec André Lhote en 1927-1928. Dans l’atelier, rue d'Odessa, dans le quartier du Montparnasse, les élèves analysent les toiles des maîtres en superposant des constructions géométriques selon la « divine proportion » (le nombre d’or). Dès sa parution, un ouvrage de Matila Ghyka sur le nombre d’or deviendra un des livres de chevet du jeune Cartier-Bresson.
Pendant son service militaire, il rencontre, chez les Crosby, Max Ernst, André Breton et les surréalistes, et il découvre la photo avec le couple Gretchen et Peter Powell.

Henri Cartier-Bresson sur Wikipédia [ ICI ]


Composition par rabattement des petits cotés.
Quand on sait que Cartier-Bresson "travaillait" au format 24x36 et ne recadrait jamais ses photos ...

« La grande passion, c’est le tir photographique, qui est un dessin accéléré, fait d’intuition et de reconnaissance d’un ordre plastique, fruit de ma fréquentation des musées et des galeries de peinture, de la lecture et d’un appétit du monde ». (Les cahiers de la Photographie n°18).

« La composition doit être une de nos préoccupations, mais au moment de photographier elle ne peut être qu’intuitive, car nous sommes aux prises avec des instants fugitifs où les rapports sont mouvants.
Pour appliquer le rapport de la section d’or, le compas du photographe ne peut être que dans son œil ».
(Les Cahiers de la Photographie n°18).


retour